Hivernale 2020

Bon nombre de raidars se déplacait cette année à Larchant pour découvrir cette mythique « randonée » qui ouvre traditionnellement la saison. Garance, Claude, Nordine, PTR, ChocoBob et John se jettent dans le grand bain alors que Ludo, pour entorse radio-carpienne dont nous ne saurons jamais l’origine et Aurélien, pour séjour au ski, déclarent forfait. Yann et Garance font la route le dimanche et que Nordine nous rejoint en train le matin même. Guitou, Stéphane, Arnaud et  moi en vieux briscards décidons de dormir à Nemours pour être frais et dispo pour le Grand jour. Claude, PTR, ChocoBob et John se rallient à notre idée.

Nous prenons donc la route vers 16h00 d’Acy-Romance. Après un trajet sans encombre nous nous retrouvons à l’hôtel Kiriad de Nemous  qui à la particularité de se trouver sur une aire de l’autoroute.Nous devrons donc faire demi-tour afin d’être dans le bon sens pour rejoindre Larchant. Nous nous installons tranquillement avant de rejoindre l’Autogrill où nous ne trouvons rien d’apétissant à manger. Je propose donc de nous rendre à Souppes-sur-Loing ce qui nous permettra d’effectué un retournement automobile et de trouver un restaurant. Sur le chemin je confie la mission à mes compagnons de route de nous trouver un endroit pour manger. C’est pas facile ! PTR fini par nous dénicher un restaurant portugais dans le centre du village. Nous nous stationnons sur la plage. Immédiatement Stéphane fuit le taberna, peu adepte de la morue. Nous nous retrouvons finalement devant la porte de la taverne berbère. Nous réservons notre table et décidons de fêter l’anniversaire de Claude dans le bar attenant dont nous ferons la fermeture. Repus de boulettes et autres macrouts, nous regagnons notre auberge.

Après une chaude nuit nous nous retrouvons autour du petit-déjeuner. Nous nous rendons compte  que nous ne sommes pas tous égaux devant la nourriture. Alors que certains se font une collation garagantuesque d’autres se contentent d’un café et de deux cigarettes. Nous retrouvons Garance et Yann sur le parking, ainsi que mon pote Christophe. Nous recupérons les plaques. Durant le traditionnel caca de la peur d’Arnaud Garance nous explique qu’elle n’a pas besoin de lunettes ayant des trajectoires super propres lui permettant d’éviter les flaques de boue. Et pour avoir de la boue nous avons de la boue… Gadoue Land comme le dit Christophe. Arnaud se tire la bourre pendant quelques kilomètres avec Christophe avant d’abdiquer. Nous nous résignons à prendre l’option « dégonflés et nous retrouvons face à Christophe qui a tenté l’option « expert » et qui nous explique que nous avons fait le bon choix. Si le début est rendu physique par l’état du terrain, les derniers kilomètres avant le ravitaillement se résument à une alternance en passages extrèmement techniques et portages. Juste ce qu’il faut pour énerver un PTR… Nordine bâche au ravitaillement alors que Christophe s’envole.
Peu après le ravitaillement PTR casse un rayon qui vient se prendre dans la cassette et bloquer la roue libre. C’est l’abandon. John se propose rapidement pour l’accompagner sur le chemin du retour. Nous continuons. Je commence à être dans le dur et Claude a des crampes. Connaissant le parcours, je sais qu’une partie sans relief va se présenter. Je propose à Claude de couper à l’issue de ce tronçon. C’est ce que nous faisons. Nous laissons nos camarades finir le parcours. Finalement après le second ravitaillement l’ensemble des raidars décide de rentrer. Certains par la route d’autres par les chemins.
Nous finissons la journée en engloutissement les sandwichset la soupe à l’oignon proposés par les organisateurs et pour certains se prenant pour Jean-Claude Dusse le vin chaud.

Pour la première fois je ne finirai pas l’Hivernale. Malgré les conditions du terrain les nouveaux raidars ont appréciés ce genre de parcours très engagé mettant à contribution tout à la fois technique et physique.

One thought on “Hivernale 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.