Un raidar ne lache rien..

Nous arrivons tranquillou à 13h00 au Bannet pour prendre le départ de la première manche du Championnat des Ardennes UFOLEP XC. Ce départ est prévu à 14h. Nous devons reconnaître que nous partons avec un peu d appréhension. (Grrrrr…)

Nous rencontrons des amis vetetistes qui nous mettent tout de suite au parfum. On va en chier. Le parcours est technique et physique. Un peu de trop à notre goût ! Ils nous conseillent donc d’aller reconnaitre le terrain, les sauts et les marches. Arnaud passe devient blanc et là, moi je passe au transparent  :  » Euh on a du se tromper!!!! La rando du dimanche c est où? Nous sommes fous que faisons nous là !!!!
Heureusement qu il y a des échappatoires oufouf !!  »

14h00 nous voilà sur la ligne de depart… enfin la dernière ligne….enfin la queue du peloton… Nous ne respirons que la poussière des champions!!

Premier tour je le nommerai découverte. Des racines, des virages en épingles, des sauts des tremplins, des dévers, du pur technique, des relances et on combine à tout cela des coups culs et des sacrees montees dans des goulets, des raidillons etc.. Sur l’ensemble du parcours de 5 kms nous avons remarqué 2 phases de repos. Même pas le temps de récupérer (elles sont tellement courtes ). Le premier tour sera effectué en 25 minutes. Nos jambes sont déjà en feu suite à la rando d hier. Allez Courage encore 4 tours.

Nous perdons 30 secondes au deuxième tour que nous avons effectué plus sereinement alors nous décidons de la jouer sur l’endurance et de rattraper les autres participants à l usure…  Je demande à un signaleur si le parcours est éclairé car nous serons pas sur d avoir fini avant la nuit…

3ème tour encore 2. Nous sommes dans le viseur des avions de chasses ils ne feront qu une bouchée de nous. Ils jouent le championnat alors nous les laissons passer en nous mettant sur les côtés.

4ème tour dans le dur. A 1 tour de délivrance. Les muscles commencent à devenir de plus en plus durs. Arnaud pousse dans les raidillons, je chute car le terrain commence à être dégradé  On va le faire au mental ce 5ème tour on ne lâche rien (même pas peur, des vrais warriors)
On passe devant la ligne de chronométrage et les commissaires nous stoppent : La course est finie… Les premiers ont fait leur 5 tours
A cette annonce Arnaud retrouva le sourire …

Heureux d avoir participer mais nous restons un peu sur notre fin car on s était préparé psychologiquement à effectuer ce dernier tour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.