Les raidars au XC de Montcornet

Le Xc de Montcornet est réputé comme le circuit de référence du Xc dans les Ardennes.
Alors comme de vrais sangliers, Arnaud et moi décidons de nous lancer un petit défi.
On se lance, nous sommes bien chauds depuis notre aventure du Xc du Bannet. J’avoue qu’après quelques reconnaissances les vendredis après-midi pour nous rassurer et dompter les nombreux passages techniques, nous avons de nombreuses appréhensions.
Dimanche matin, arrivée 12h30 pour déposer des affichettes sur les voitures les tables d inscriptions et poser la banderole de la RPS pour qu’elle soit visible par le plus grand nombre.
13h55 : derniers conseils d’Arnaud on fonce, on ne lâche rien pour ne pas être bloqués dans le single ! J’acquiesce.
14h00 : Départ. On a même pas le temps de clipser nos chaussures que l’on se retrouve à respirer la poussière des autres concurrents. Nous avons déjà pris 200 mètres dans la vue et nous voilà en queue de peloton.
14h02 : Bloqués dans le premier single comme nous l’avait prédit Arnaud ! Impossible de sortir de la trajectoire pour doubler trop risqué et surtout trop physique la première bosse. Je donne le tempo. Je sens Arnaud en légère souffrance derrière moi, mais les parties techniques arrivent très vite et Arnaud est plus a l aise que moi. J arrive à passer les nombreux pièges du circuit. Les encouragements de Guitou et de ma femme me mettent en confiance pour le passage de cette fameuse dalle : une pierre de 3 à 4 mètres qu’il faut déscendre bien sur à la verticale (d’en haut c’est très impressionnant mais Arnaud m’avait briefé : t’inquiètes ça passe  tout seul en fermant les yeux). A  un moment, par excès de confiance sur un saut, je manque la sortie de piste. Trop gonflé mon vélo rebondit. J’ai eu chaud. C’est décidé le prochain tour je prendrai l’échappatoire qui me fera perdre de nombreuses minutes sur mais j ai toujours Arnaud dans le viseur en haut de chaque bosse. Dans le dernier tour la fatigue se fait ressentir les obstacles sont de plus en plus difficiles a passer. Le parcours commence à souffrir des nombreux passages des concurrents. Je me rend compte qu il est difficile de passer les obstacles et de rester concentrer quand ton cardio fréquence mètre affiche 180 pulsations.
Revenons à la course… Je suis derrière Arnaud à 50 mètres. Il profite du moment de faiblesse d’un concurrent pour le doubler. Quand, à mon tour, j’arrive à sa hauteur, c’est une partie roulante. Celui ci commençe à appuyer sur les pédales. Je décide de me préserver pour le technique :erreur de stratégie ! Celui ci me freine dans le technique et je n’ai plus Arnaud en ligne de mire. Hervé m’encourage et me glisse :  » Arnaud est à moins de 5 minutes ! Je suis toujours bloqué derrière ce concurrent, jusqu’au moment où il commet une erreur. J’en profite alors pour aller rejoindre mon ami Arnaud. Je me donne à fond. Quand je sors du bois, je vois ma femme, Delphine et ses enfants qui m’encouragent…  A mon passage ils se déchainent en criant  » Courage tu n es plus qu à quelques mètre de la ligne d arrivée. Félicitations !  »
Je pousse un ouf de soulagement et me dis qu’il est heureusx qu’il ne reste pas un tour à faire car je suis cuit voire même griller…. Je lève la tête et aperçois Arnaud qui en fidèle Raidars m’attend pour passer la ligne d arrivée…
Quelle aventure !

3 thoughts on “Les raidars au XC de Montcornet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.