Un E-MTB et deux quêtes

Ne vous méprenez pas sur le titre de cet article. S’il s’agit bien de deux quêtes de la vallée, il ne s’agit en rien d’un VTT à assistance mais d’une gestion électronique des suspensions et de la tige de selle.  Reynald, Guitou et moi nous nous étions donnés rendez-vous à la SMA pour faire un petit tour en forêt d’Elan. La sortie commence bien. Guitou descend son vélo et s’aperçoit qu’une roue est crevée. Pompe, pas de chambre à air, tout va bien… Un prêt de pompe de ma part et de chambre à air plus tard nous démarrons. Mon but est de rejoindre Balaives afin de prendre contact avec le Maire afin d’avoir des infos sur les chemins barrés par la société de chasse d’Enelle et sur un chemin que nous aimerions réouvrir en vue de la RPS.

Nous décidons de commencer notre périple par la grimpette derrière l’IME. Après l’échec de la veille j’ai décidé d’affûter les trente-deux dents de mon plateau afin d’aller au bout de l’ascension. Autrement dit de m’arracher les trippes afin de me prouver que tout n’est qu’une question de cuisses et de volonté. Un crachat  de poumon plus tard je suis parvenu à mes fins. Le sentier qui suit est beaucoup plus paisible. Sur le chemin de l’Abbé Meslier nous profitons du spectacle des pâtures couvertes de givre et nimbées de brume.  Nous arrivons finalement devant la porte close de la Mairie de Balaives. Comme pourrait le dire le Petit Prince il nous faudra revenir si nous voulons serrer la pince du Maire. < /br>Pour être sûr de ne pas tomber sur des chasseurs, nous décidons de gagner la forêt d’Elan. Après un bout de route nous empruntons un chemin que nous n’avons pas fréquenté depuis très longtemps pour finalement nous retrouver sur le sentier des trous d’obus. Je propose à Guitou de tester mon vélo.  Je prends le sien et au premier virage me fait peur en voulant freiner. Si mon vélo est truffé d’électronique celui de Guitou est équipé de freins virtuels. J’arrive néanmoins entier à la sortie de la zone virvoltante et retrouve avec plaisir ma monture. Nous prenons les trous avant de suivre la trace des 360 d’Elan jusqu’à la source Saint-Roger. Je propose à Guitou de faire la nouvelle boucle de la RPS qu’il n’a pas encore eu l’occasion de tester. Malheureusement notre train de sénateur nous oblige à revoir nos prétentions à la baisse. Nous shuntons la tournante pour gagner plus rapidement la descente du fossée. Bonheur, douleur nous voici à la Croix Seurin. Il est passé onze heures. Nous ne pourrons pas faire la totalité de ce que j’avais envisagé. Je propose la nouvelle descente vers la source ou une nouvelle option de la Brokeback. Les deux quêtes sont unanimes, sans doute attirés pas les aventures des deux cowboys homosexuels. C’est toujours un plaisir de prendre ce passage malgré que nous le connaissions par coeur. Nous finissons tranquillement.

A Boutancourt nous rencontrons les traileurs de l’USCN. Reynald est un peu à la traine. Pendant que je les salue Reynald nous rejoint sur la jante un morceau de barbelé planté dans le pneu. Bien évidement plus de chambre à air. Sa chambre de secours étant déjà dans la roue de Guitou. Je sors la mienne. Je laisse les deux compères bricoler et vais vendre notre randonnée du Téléthon. Finalement nous repartons pour finir tranquillement. Nous nous retrouvons à la maison pour le baptême de mon nouveau né.

One thought on “Un E-MTB et deux quêtes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.